View Single Post
  #5  
Old 12-Sep-21, 16:41
useless useless is offline
Member
Points: 3,104, Level: 23 Points: 3,104, Level: 23 Points: 3,104, Level: 23
Activity: 5.6% Activity: 5.6% Activity: 5.6%
Last Achievements
 
Join Date: Nov 2013
Gender: Male
Location: France
Posts: 34
Thanks: 140
Thanked 32 Times in 24 Posts
Default Re: Communauté francaise

Quote:
Originally Posted by Roukyy [Only Registered Users Can See LinksClick Here To Register]
Justement meme si je le comprend , qu est ce qui fais que vous "regardiez juste" sans "participer" ?
Pour ma part, un facteur important est la flemme. Globalement, je passe tous les deux ou trois jours, lis les nouveaux messages sur les sujets qui m'intéressent, et n'ai jamais particulièrement envie de participer. Un parfait lurker, comme on dit.

Après, pour la communauté française en général, je pense qu'il y a plusieurs facteurs. Luffy-sama a évoqué la grande centralisation sur Paris (ce qui, ajouté au faible nombre de lutteuses qui font des sessions, fait que le fétiche a peu d'impact), ainsi que la différence culturelle (même si je ne suis pas à 100% d'accord ; justement, on pourrait imaginer une scène plus axée « arts martiaux » mais ce n'est pas le cas !).
J'ajouterais que la France, si elle se plait à s'imaginer très ouverte sexuellement au contraire d'un monde anglo-saxon vu comme puritain, est en fait assez coincée sur tout ce qui n'est pas hétérosexualité « classique ». Il n'y a qu'à voir les cris de mijorée quand on voit des TDS* ou du BDSM dans l'espace public, et le ouin ouin généralisé quand on ose évoquer des relations non- (ou moins) conventionnelles. Je ne sais pas trop d'où ça vient (conservatisme ? masculinité fragile ? peur des « déviances sexuelles » ?)... en tout cas, pas uniquement de la langue ou de la taille des populations : les communautés britanniques, anglaises ou même italiennes semblent bien plus développées (rien qu'à comparer les productions et sessions).
Il faut aussi dire qu'on n'a pas vraiment de production « fédératrice » ou « vitrine » française. Modelswrestling et Girl-Power fonctionnent sur un modèle particulier et n'ont pas vraiment de pros, en comparaison de sites comme FightPulse, The Submission Room, MWZ, IFW, GrapplingGirls, DoomMaidens, Fighting Dolls, etc. Peut-être que ça aiderait, je n'en sais rien.

* Travailleurs et travailleuses du sexe.

(Et du coup j'espère récupérer suffisamment d'économies pour refaire une session cette année ou la suivante... )
Reply With Quote